HomeQui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

QUI SONT LES ADVENTISTES DU SEPTIÈME JOUR ?

Les Adventistes du septième jour sont une grande famille de chrétiens à l’échelle mondiale. Ils sont présents dans pratiquement tous les pays du monde

QUE SIGNIFIE NOTRE NOM ?

« Adventiste » signifie : « celui ou celle qui attend le retour de Christ ». La Bible dit que Jésus, après sa résurrection et avant de monter au ciel,  a promis à ses disciples qu’il reviendrait sur Terre pour mettre fin à la souffrance, au mal et pour inaugurer un monde nouveau.

« Du septième jour »  ? Parce que selon la Bible, le sabbat est le septième jour de la semaine (le samedi). C’est un jour choisi et réservé par Dieu comme lui étant consacré, mis à part, durant lequel Il souhaite vivre une relation particulière avec les êtres humains.

NOS VALEURS

L’un des piliers de l’Église Adventiste du septième jour est l’étude de la Bible. Nous avons la ferme conviction qu’à travers ce livre, dont la rédaction remonte à plus de 2000 ans, Dieu parle toujours aux hommes et femmes du 21e siècle.

L’Église Adventiste est très attachée à l’étude du texte biblique. Chaque samedi dans les églises, la catéchèse  est un temps fort du service. « l’EDS » comme on l’appelle, ce sont des groupes qui se forment avant ou après le culte pour étudier un texte vu dans la semaine lors d’étude personnelle. Texte qui se trouve dans un manuel que toutes les églises adventistes partagent dans le monde entier. Un signe que notre dénomination est mondiale.

Une spiritualité personnelle pour une vie sociale de qualité !
« Prier, c’est ouvrir son cœur à Dieu comme on le ferait à son plus intime ami » Elle WHITE.

La prière n’a évidemment pas pour effet de modifier la volonté divine mais elle produit un changement favorable dans nos rapports avec Dieu et ceux que nous cotoyons. Elle donne accès aux bénédictions du ciel. Grâce à cette attitude de l’âme, l’être humain se trouve dans les conditions voulues pour que Dieu puisse exaucer ses requêtes.

CHRÉTIEN PAR LA FOI SEULE

Personne ne naît pas adventiste. Il s’agit d’une démarche libre, sans aucune forme de discrimination, l’engagement d’une personne envers Dieu. L’adhésion à l’adventisme se manifeste publiquement par le baptême par immersion, après une formation biblique sérieuse et à la suite d’une décision personnelle, signe de :

  1. l’engagement de la personne à s’attacher à Jésus Christ par amour et reconnaissance ;
  2. l’acceptation de la Bible, Ancien et Nouveau Testament, comme message de Dieu faites aux prophètes et aux apôtres, centrées sur la révélation vivante de la personne de Jésus-Christ à l’humanité.

À cette occasion, le croyant reçoit de Dieu la force de l’Esprit Saint, croyant qui s’engage à mettre sa vie et ses compétences au service des autres. Accueilli par la communauté des membres de l’église, ce croyant s’engage à vivre sa foi dans la joie et à prendre une part active dans  la vie de l’église locale à laquelle il appartient mais aussi, par un système démocratique et de délégation, à l’ensemble de l’Église adventiste mondiale, où tous les membres sont égaux.

L’un des objectifs de l’Église Adventiste du septième jour consiste à promouvoir un enseignement pratique et équilibré des principes de santé, tout en privilégiant – de manière évidente – la prévention à la guérison.

Parce que l’Évangile invite le croyant à répondre à la souffrance physique des autres, les adventistes souhaitent promouvoir un enseignement adapté et mesuré des principes de santé et de prévention. Chaque année, dans plus de 600 établissements médicaux (hôpitaux privés, cliniques, sanatoriums, dispensaires), plus de 95 000 salariés (médecins, généralistes et spécialistes, infirmiers) dispensent des soins, de l’aide et du réconfort à leurs patients, sans discrimination d’origine ou de religion.

Dieu offre à l’être humain la possibilité de se développer et de s’épanouir dans chacune de ses dimensions : corps, âme et esprit. L’éducation de l’enfant bien sûr, mais aussi celle de l’adulte, consiste à découvrir et à exploiter cette faculté de développement dont chacun dispose.

Apprendre un métier et acquérir le savoir-faire pour bien le pratiquer représente un premier objectif. Toutefois, la philosophie adventiste désire aller plus loin que cette nécessité de base. Son but est également de contribuer à la formation de caractères équilibrés en cultivant la notion de service dans la vie professionnelle et sociale.

Parce qu’elle s’intéresse aux autres, particulièrement aux plus vulnérables, que ce soit en temps de paix, de conflits ou de catastrophes naturelles, l’Église Adventiste du septième jour a mis en place un réseau mondial humanitaire appelé ADRA (qui est une Organisation non gouvernementale, voir www.adra.fr), actif bien évidemment aussi sur le territoire français.

En images